Ressources en eau souterraines

Les nappes souterraines assurent 37% des prélèvements totaux annuels, dont 82% des prélèvements pour l’eau potable. Elles sont variées et peuvent prendre plusieurs formes :
- Les nappes libres ou phréatiques, imprègnent les formations géologiques superficielles et ont un renouvellement annuel, voire saisonnier ; vulnérables aux pollutions de surface, elles sont souvent utilisées pour des usages courant tels que l’irrigation, ou nécessitent des traitements poussés pour l’alimentation en eau potable ;
- Les nappes captives se logent dans les structures géologiques profondes du bassin aquitain ; elles ont des capacités souvent très importantes mais un temps de recharge beaucoup plus long et sont accessibles principalement par des forages. Confinées entre des couches imperméables, les eaux peuvent être sous pression ; elles sont protégées des activités de surface et doivent être réservées à des usages nobles (eau potable, notamment).

Ressource_eausout_2011.pdf
Nappes souterraines captives