La gestion intégrée

Organisation et gestion : la gestion intégrée
La gestion intégrée constitue la réponse à la complexité de la gestion de l’eau. Elle vise à :
- Maintenir le respect des équilibres naturels liés à l'eau ;
- Développer et maîtriser la mobilisation de la ressource ;
- Assurer une allocation équitable entre les différents usagers.
Elle s’applique par bassin-versant et s’appuie sur des structures de décision spécifiques, associant l’Etat, les collectivités territoriales et les usagers et favorisant la concertation et le dialogue.
Contrats de milieu: c’est une procédure contractuelle d’une durée de 5 ans renouvelables, qui a pour objectif la préservation, la restauration et l’entretien d’une rivière et de son écosystème en rassemblant les acteurs de cet espace. Il est géré par un Comité de Rivière qui élabore la programmation, le financement et le suivi des actions. Autrefois très développés, ils ont tendance à céder la place aux SAGE.
Schémas d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) : prévu par le SDAGE, il fixe des objectifs généraux d'utilisation, de mise en valeur, de protection quantitative et qualitative de la ressource en eau. Il prend valeur réglementaire, s’imposant aux décisions réglementaires antérieures ou à venir. Il est élaboré sous la responsabilité d’une Commission Locale de l’Eau (CLE) regroupant les représentants de l’Etat, des collectivités territoriales et des usagers.

Climatologie