Gestion des milieux

La réforme des collectivités et la compétence GEMAPI modifient profondément l’organisation de la gestion de l’eau, des milieux aquatiques et la prévention contre les inondations.
La compétence GEMAPI revient aux collectivités territoriales (EPCI-FP), mais la logique de bassin versant incite au regroupement des structures pour atteindre une taille adéquate.
Ainsi, alors qu’en 2017, on comptait 78 structures d’aménagement de rivières, dont 17 communautés de communes et 61 syndicats, on compte en 2017 47 structures, dont 11 communautés de communes et 36 syndicats.
Les structures tendent vers une compétence sur l’ensemble du bassin versant et son réseau hydrographique.
Cependant, la restructuration est encore en cours, la compétence de prévention contre les inondations n’est souvent pas encore intégrée.

Aménagement et entretien