Les Plans de Prévention contre les risques d’inondation (PPRI) délimitent les zones exposées aux risques d’inondation dans les communes où l’aléa est important. Le zonage doit être pris en compte dans les documents d’urbanisme.
   Dans le bassin de l’Adour, on compte 369 communes regroupant 590 000 habitants, qui nécessitent ou disposent d’un document de prévention contre les inondations. Elles sont soumises à des aléas de crues torrentielles dans la zone de montagne, de crues inondantes sur l’Adour et les gaves. 211 PPRI sont approuvés (368 211 habitants), dont 34 annexés au PLU. Noter également un Plan de Surfaces Submersibles concernant 19 communes sur l’Adour gersois, établi en 1960, suite à la crue dévastatrice de 1956. Il a valeur de PPRI, mais un nouvau document est prescrit pour la plupart d’entre elles.
   Les Territoires à Risque d’Inondation (TRI), découlant de la Directive Inondation de 2007, ont été définis le 11 janvier 2013 par le préfet coordonnateur de bassin. Ils concernent Dax, Pau et les Cotiers basques, où les enjeux en zone potentiellement inondable ont été jugés les plus significatifs. Des Stratégies locales de gestion des risques (SLGRI) sont élaborées pour chacun d’entre eux.
   Les Programmes d’Action et de Prévention des inondations (PAPI) permettent la mise en œuvre des stratégies locales, en associant les collectivités locales. Les PAPI de la région de Dax et de l’Adour amont sont portés par l’Institution Adour, celui du gave de Pau par le PLVG, le PAPI Nives par la CA Pays Basque.

Outils de prévention des inondations